Blue Flower

Nos huit centres de données est opérationnels à plein régime

 598 000 serveurs qui tournent

12 000 à Paris/Clichy , reparties 600 sur Debian, 600 sur Fedora, 600 sur Unbutu, 600 sur Opensuse, 600 sur autre système

12 000 à Strasbourg DC1  : à 23 h 59 tous les serveurs de Clichy sont copiés à Strasbourg (Plan de Reprise d'Activité)

12 000  à Strasbourg DC2

95 000 à Strabourg DC3

67 000 à Strabourg DC4

400 000 En Allemagne DC5

195 000 En Bulgarie Dc8 (Plan de Continuité d'Activité)

Dans le cadre d’un PRA les données sont sauvegardées à intervalles réguliers sur un site distant. En cas de crise sur le système principal, les données peuvent être restaurées relativement vite pour rétablir  les applications de l’entreprise. Avec un PCA, l’entreprise dispose d’un système de relève qui prend le relais du système principal en cas de problème, sans interruption des services. Par défaut, tous les serveurs hébergés chez Cibler hébergeur association bénéficient de conditions de sécurité optimales et de la possibilité de mettre en place des sauvegardes régulières.

En organisant un PRA ou PCA grâce à un datacentre distant, nos clients peuvent s’approcher du risque zéro en termes d’interruption de service et de perte de données.

Un atout qui n’est pas négligeable quand on sait combien les systèmes informatiques sont devenus vitaux pour les entreprises.

 


Refroidissement des salles serveurs, 100 % cool air. le free cooling ou air cool, qui consiste à refroidir les machines grâce à l’air extérieur. Aucune cilimatisation électrique!

 

Protection incendie, Bouteille d'extinction FM-200 dans un centre de calcul.
Ils ont souvent des systèmes complexes de prévention et d'extinction des incendies. Les centres modernes sont souvent équipés de deux systèmes d'alarme. Le premier détecte les particules chaudes émises par les composantes surchauffées de l'équipement, particules qui provoquent souvent un feu. De cette façon, il est possible d'éliminer à sa source un foyer d'incendie (parfois, il suffit d'éteindre un ensemble à soudure pour éliminer le risque d'incendie). Un deuxième système sert à activer un ensemble d'activités si un début d'incendie se manifeste. Ces systèmes sont également dédiés à une portion du centre de traitement de données. Couplés à d'excellentes portes anti-feu et autres appareils de confinement, il est possible de contrôler le feu et de l'éteindre sans affecter le reste du bâtiment. Les systèmes conventionnels d'extinction du feu sont aussi nocifs que le feu pour les composants électroniques, c'est pourquoi des procédés alternatifs ont été développés. Certains utilisent l'azote, l'argonite, le FM-200 ou le Novec(tm)1230 FK-5-1-12, alors que d'autres se rabattent sur l'émission de fines particules d'eau ultra-pure (cette eau n'est pas électriquement conductrice, ce qui n'endommage pas les composants électroniques).    La sécurité est aussi essentielle au fonctionnement de tels centres. L'accès physique à ces centres est restreinte au personnel autorisé, tout comme des caméras vidéo permettent de suivre les personnes sur place. Également, des gardes de sécurité veillent si le centre est grand ou contient des informations considérées comme essentielles.

 

Data center trends

Les centres de données de données de Strasbourg, Kiel, et Sofia, sont alimentés par des champs d'éolinnes pour porduit de l'électricité 100 % renouvelable soit une puissance de 200 mégawatts.